mon livre

Bonjour à tous,

Dans l'introduction au livre Sérifontaine, une commune au bord de l'Epte  que j'ai publié en 2011, j'écrivais : "des hommes et des femmes de tous âges, de toutes conditions et, disons-le sans fard, de tous bords politiques m’ont amicalement accueilli et conseillé. Certains se sont pris au jeu en famille, m’aidant dans mon enquête après m’avoir manifesté assez de confiance pour me prêter des collections précieuses, des souvenirs chers, parfois des reliques familiales. Le plus émouvant cependant a été de constater que parfois très loin du cours de l’Epte, des gens entretenaient le souvenir très fort qui les unissait, malgré le temps qui passe, à la petite ville de leur enfance". 

C'est dans cet esprit que j'ouvre aujourd'hui ce blog. Il est ouvert à tous. Bien sûr, je serais heureux que chacun accepte de signer de son nom ses commentaires. Inscrivez-vous sur ce blog, abonnez-vous au "fil" des billets et des commentaires. Parlez-en, et surtout aux jeunes, car je crois que le passé leur appartient autant que l'avenir. Je publierai des billets et ouvrirai des "pages" (regardez le menu sur la droite de l'écran) qui ouvriront je l'espère autant de "fils" de discussion puisque vous pouvez réagir aux billets et sur les "pages".

Mon but : échanger tous ensemble sur notre patrimoine commun, c'est à dire ce que les anciens nous ont laissé, et sur ce que nous voulons en faire. On peut faire table rase et oublier, accepter de vivre dans une cité dortoir. On peut au contraire y trouver des enseignements et des  leçons de courage et d'optimisme. J'ai la conviction (c'est pour cela que j'ai commencé à écrire mon livre) qu'une réflexion sur nos racines peut nous aider ? Et vous, qu'en pensez-vous ? De quel passé vous sentez-vous solidaire ? ou étranger ?

Je voudrais que ce blog puisse être un lieu d'échange. Bien sûr il y a de nombreuses formes d'échanges, de convivialité, et Sérifontaine reste un lieu convivial, avec des associations, des moments de fêtes, de nombreuses occasions sportives aussi. Mais y fait-on assez en matière culturelle ? Les plus jeunes ou les plus récemment installés, notamment, ont aussi le besoin et le droit de partager une mémoire commune.

Alors, qui que vous soyez, que voudriez-vous savoir, pour mieux comprendre comment notre petite commune est devenue ce qu'elle est, ce que sont ses forces, et ses faiblesses ? Que voudriez-vous savoir aussi, plus simplement, pour mieux apprécier le charme de ses vieux murs, les noms des lieux-dits. Et inversement, que savez-vous (les anciens!) , quels trésors gardez-vous (les collectionneurs!) dont le partage pourrait faire de Sérifontaine "un patrimoine commun"?

Merci.

Voici mon adresse mail : favierserifontaine@orange.fr . N'hésitez pas à m'y contacter pour des problèmes techniques, ou si vous souhaitez me transmettre des illustrations à accrocher à vos commentaires!

Cliquez sur le lien ci-dessous pouur voir tous les commentaires!