Notre église

La nouvelle municipalité va-t-elle pouvoir remédier à l'état peu reluisant d'entretien de notre église? Les responsabilités de cet état de fait sont nombreuses, et je me suis déjà étonné que les 2 églises les moins bien entretenues du canton soient les 2 classées.

En tout cas on se félicitera de la restauration en cours des tableaux qui formaient, avant l'époque du Concile Vatican II, le "chemin de croix" : dans certaines occasions (notamment le Vendredi Saint) on processionnait dans l'église en s'arrêtant devant chaque étape de la passion de Jésus Christ. Je ne sais de quad dataient ces tableaux. De la fin du 19ème siècle sans doute (avant la Séparation, donc ils appartiennent à la Commune !). Les topiles s'étaient abimées, le vernis avait jauni. Un curé les trouvait sans doute vieillottes, cela ne correspondait plus à la façon dont il entendait faire méditer ses fidèles. Bref elles furent sorties de l'église.

Grâce à l'aide de la Mairie, et au talent d'un Sérifontainois d'adoption qui est artiste et restaurateur, Monsieur Marc Aghemio, quatre tableaux ont déjà retrouvé leur éclat. Qu'on en juge :

le portement de croix (avant))le portement de croix (restauré))La chute (avant))la chute (restaurée))les saintes femmes (avant))les saintes femmes (restauré))au Golgotha (avant))au Golgotha (restaurée))

Je me réjouis aussi de découvrir que l'embryon de page que j'avais consacrée à notre église sur Wikipedia ait été considérablement développé par M. Pierre Poschadel, un auteur qui fait là un travail remarquable, pour de très nombreuses églises du Vexin. Un conseil, lisez cette page.

                               *   *   *

J'avais un peu parlé de l'église de Sérifontaine dans la presse au moment des travaux de la fin 2011 (dossier joint en pièces annexes : cliquez ci-dessous) . Elle a été remise aux normes de sécurité.

Mais elle est toujours très loin d'être "restaurée" : à l'intérieur ce n'est pas ancien, c'est vieux. C'est un bric-à-brac humide, encombré, déprimant. Est-ce fatal? Il suffit de voir ce qu'ont fait à Talmontiers Mesdames Cochet et Pillon : on entre dans l'église par le transept transformé en petit musée; les cadres sont mis en valeur, tout est propre, simple, décent. On pourrait donner bien d'autres exemples de petits bourgs pas plus riches (et guère plus pratiquants?) que le nôtre , et dont le plus vieux monument et les humbles "trésors" légués par la piété de nos ancêtres sont entretenus, lavés, rangés. Quand on entre dans ces églises puis dans la nôtre (que ce soit pour une messe ou pour des obsèques : les catholiques ne sont pas les seuls à fréquenter nos vieilles églises !) on ne peut s'empêcher de songer que certaines communautés sont en meilleure santé que la nôtre.

Récemment, comme j'ai pu entrer dans notre église, et j'y ai pris cette photo : le corbillard Ce corbillard qui a emmené tant d'anciens pour leur dernier voyage ( y compris les libres penseurs) pourrait être restauré.

L'église qui est donc bien loin d'être "accueillante" pour les pratiquants qui préfèrent leur salle paroissiale (mieux chauffée!) l'est bien moins encore pour les touristes, alors qu'elle est classée Monument Historique. C'est même pour moi un sujet d'étonnement que de découvrir que les deux monuments laissés à l'abandon sont les deux seuls classé s: notre église et l'abbaye de Saint-Germer. Au moins pourra-t-on dire, ce n'est pas le propre des Mairies de gauche!

Enfin, comme je ne cesse de le regretter, il n'y a toujours rien de prévu pour les écoliers de Sérifontaine qui auraient tant à y découvrir sur l'histoire de leur commune.

Je remercie topus ceux qui auraient des idées: Que doit-on faire de l'église? La laisser s'effondrer, moisie et froide? N'y-a-t-il plus qu'un artiste pour la regarder?

l'église par Marie Favier Merci pour le dessin Marie !

Pourquoi n'y organise-t-on pas des concerts (classiques, jazz, Gospell) ? Pourquoi n'y suspend-on pas d'oeuvres d'artistes de talents?

En quoi peut-elle être utile à tous comme lieu de mémoire mais aussi comme lieu de vie de communauté ?

Avez-vous des idées? des pistes? des adresses?

Publié le jeudi, juin 6 2013 par Jacques Favier

Commentaires

1. Le jeudi, septembre 27 2012, 07:49 par Christian Velu

A propos de l'église; j'ai une petite idée pas très couteuse pour la chauffer un peu à moindre coût.

Vous avez entendu parler du puits canadien... Il suffit de forer à proximité un trou d'un diamiètre d'une trentaine de cm à une certaine profondeur, puis d'installer un ventilateur aspirant afin de capter de l'air à 13° toute l'année, cela n'aurait pas un coût exorbitant, et l'hiver on serait nettement moins frigorifiés à l'intérieur.

Je ne suis pas un thermicien mais je pense que cela est réalisable dans beaucoup d'églises de France.

A long terme on ferait des économies car cela permettrait d'espacer les restaurations. Nos églises dépériraient moins vite

CV

Je nesuis pas thermicien non plus, mais j'en connais et vais sonder. Ce qui est certain, et je vous remercie de votre suggestion, c'est que ce que l'on appelle la "transition énergétique" (ou "écologique"!) est une bonne occasion de revisiter bien des choses , bien des façons de faire. Et qu'elle est peut-être la seule idée créatrice d'emplois que nous ayons actuellement. JF

2. Le jeudi, janvier 10 2013, 17:54 par Jacques Favier

Nos amis de Talmontiers font tout de même mieux que nous! Comme on peut le lire dans l'Oise Hebdo du 9 janvier 2013, la petite association animée par Mesdames Pillon et Cochet fait du joli travail pour restaurer intelligemment le patrimoine, assez riche, de leur église. Et obtenir des subventions. Je ne crois pas que l'on puissse en dire autant chez nous, où l'on ne parle plus de la restauration des 12 toiles "miraculeusement" réapparues il y a quelques mois. Entre nous le sort de ces oeuvres saint-sulpiciennes me laisse assez indifférent, et j'avais trouvé comique l'enthousiasme qu'elles soulevaient. mais c'est l'état général du monument, et de certains chefs d'oeuvre autrement intéressants qu'il contient, qui continue de me navrer! Et les subventions annoncées tardent à venir...

3. Le mercredi, novembre 19 2014, 17:28 par Marc Aghemio
Merci pour l’article!
A la fin du mois quatre autres tableaux seront finis. 
Vu la qualité de la toile, à la fibre serrée, en lin avec un tissage uniforme a large trame, un châssis ordinaire mais solide,et de la peinture avec des oxydes de fer et du bleu de céruléum, du rouge de cinabre très détérioré du fait de l’humidité... je daterais personnellement ces toiles entre 1860 1890. Mais toute erreur est possible .
Mes amities 
Marc Aghemio.
----
A mon tour de vous remercier de ces éléments très techniques mais passionnants. Evidemment, d'un point de vue historique, ces 40 années sont bien longues. De 1860 à 1870, c'est le Second Empire, un moment où l'Eglise est riche et protégée. Il y a une secousse mémorable au moment de la Commune (mais je ne crois pas qu'elle ait été vécue intensément à Sérifontaine) et ensuite une volonté très marquée de l'Eglise de "reconquérir les âmes" : c'est l'époque dite de l'Ordre Moral, sous le Maréchal Mac Mahon. C'est l'époque où on construit le Sacré Coeur de Paris. Puis l'opinion s'inverse, les "laïcs" sont de plus en plus virulents.  A Sérifontaine, l'affrontement entre le curé et le Maire (Hacque) atteint son paroxysme juste à la fin de la période que vous indiquez. Il serait passionnant de savoir de quand date son achat, et donc quelles étaient les intentions (pieuses? politiques?) du curé qui les a achetées.. à suivre! En tout cas si vous découvrez une date appelez moi même au milieu de la nuit !
JF
4. Le vendredi, septembre 14 2018, 17:43 par Julien HOLDERBAUM

Je viens de lire l'article et je me demandais si il y a une association qui s'occupe de l'Eglise Saint - Denis de Sérifontaine ? S'il y en a pas, pourquoi ne pas en créer une ? Moi, si il y a des habitants de la commune qui veulent s'investir pour restaurer l'Eglise, je suis près à créer une association.

J'aimerais par ailleurs saluer le travail de Monsieur Favier qui nous fait revivre Sérifontaine dans le passé et moi qui habite sur la commune depuis 3 ans à peu près je suis ravi qu'il y ait des gens comme vous qui se préoccupe de l'histoire de la Commune pour en faire perdurer l'histoire aux nouveaux Sérifontainois(es).

Julien HOLDERBAUM

---------

Merci cher ami ! L'idée d'une Asso serait excellente. Il faudrait prendre exemple, vous avez raison, sur ce qui s'est fait à Talmontiers.

JF

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de cette page