Actualités de Sérifontaine

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi, novembre 30 2019

73 - Le Coq Rouge

Au début de la nuit du dernier jour de novembre 2019, une partie de l'usine que l'on avait cru pouvoir conserver pour garder un peu de la mémoire de notre Commune est partie en fumée.

l'incendie du 30 novembre 2019 photo Clau Die

C'étaient les anciens « bâtiments d'entretien » de ce que les anciens, mais aussi les internautes sur Facebook, continuent d'appeler « Tréfimétaux ». Ils abritaient depuis peu un atelier de réparation de voitures anciennes monté par M. Jérôme Denis. Une cagnotte en ligne permet de l'aider et de lui manifester notre solidarité. Ce matin les carcasses calcinées semblaient frappées d'une sourde malédiction du lieu, et cela m'a serré le coeur.

sic transit

Lire la suite...

dimanche, janvier 27 2019

66 -Un Musée de l'automobile à Sérifontaine

Dimanche 27 janvier 2019, Sérifontaine a inauguré avec émotion le petit Musée rêvé par Frédéric Queffeulou (23 janvier 1963-22 août 2018) qui a choisi de faire don à la Commune de son impressionnante collection de modèles réduits. Celle-ci est maintenant installée dans l’ancienne « maison du Directeur » de l’usine Saint-Victor.

inauguration du Musée

affichetteLa passion pour les petites voitures n’est pas une chose exceptionnelle.

Il y a dans toute cave ou dans tout grenier quelques Dinky toys que nous n'avons jamais voulu jeter, serrées avec des petits soldats et des Barbie...

Frédéric Queffeulou en 1969Mais Frédéric Queffeulou a poursuivi, avec une belle constance, cette passion qui anime tant d'enfants, et il a réussi à réunir quelques 6000 pièces, pour certaines indispensables à toute anthologie, pour d'autres de vraies raretés. Seul, sans fortune et sans revenus importants, il a dû pour cela s'introduire dans les milieux les plus variés (collectionneurs, journalistes spécialisés) et même se faire entrepreneur : certaines raretés présentes à Sérifontaine ont été réalisées sur ses instructions au bout du monde, pour quelques amateurs. Il y a, grâce à lui, à Sérifontaine des modèles que le visiteur ne verra nulle part ailleurs.

Nul doute que son leg contribuera à la culture de notre commune et perpétuera sa mémoire. C'est son épouse Anita qui tiendra le musée, de façon bénévole, avec une ouverture gratuite le premier samedi de chaque mois et sur rendez-vous pour les groupes scolaires dont on espère qu'ils seront nombreux et apporteront de la joie dans ces murs.

Lire la suite...

mercredi, février 1 2017

51 - René Matagne

René MatagneLes Sérifontainois ont appris avec émotion le décès accidentel de René Matagne, ancien instituteur et créateur du Club de Handball de Serifontaine en 1999. Il avait transmis sa passion du Hand à sa classe de CM1 de l'école Jean Jaurès, qui fût ensuite la toute première équipe du club. Encore aujourd'hui, retraité, il continuait d'entraîner une équipe de jeunes dans sa région, près de Hénin-Beaumont.

Ses anciens élèves se souviennent de ses leçons d'histoire agrémentées d'anecdotes qui les rendaient passionnantes mais aussi des classes de neiges aux Gets dans le châlet "La Farandole".

mardi, octobre 1 2013

25 - Puisque l'on parle de Musée...

Au moment où des élus de Sérifontaine nous avouent, surpris par l'événement, qu'ils imaginent faire tenir un Musée dans un hall de gare, je suis revenu vraiment admiratif de la belle ferme du Boulleaume où, une fois de plus, l'Association Le Pétillon a réussi le tour de force d'un événement à la fois festif, ludique et culturel. L'exposition de cette année s'intitule " Vexin et Thelle d'hier, terres d'entreprises".

Comme lors des précédentes manifestations, le Pétillon a édité un livre, une mine de renseignements, que je conseille à mes lecteurs d'aller acheter avant qu'il ne soit épuisé !

le livre de l'exposition

Lire la suite...

lundi, septembre 23 2013

24 - Gare à toi, Sérifontaine

Il y a quelques jours, soulignant l'absence de toute journée du Patrimoine à Sérifontaine, j'avais cité la Gare parmi les bâtiments malheureusement délaissés. Ce samedi, on a commencé de la murer.

murée

Lire la suite...

vendredi, décembre 28 2012

13- C'était en 2012

Le Journal L'Oise Hebdo faisant la rétrospective des événements de l'année 2012, canton par canton, donne parmi les 12 faits qui semblent avoir marqué l'année dans celui du Coudray-Saint-Germer la disparition de la Vierge de Sérifontaine (voir les billets 4 et 7 ci-dessous) . C'est aussi que la rumeur se serait répandue jusqu'à Beauvais que la Vierge serait finalement réapparue.

le seul miracle

Lire la suite...

lundi, août 27 2012

7- Il est plus facile de toucher les journalistes que les gendarmes

La dispariton d'une statue de plâtre (billet n°4) nous aura au moins appris quelque chose: : il est plus aisé de toucher la presse, et même la télévision régionale, que la Gendarmerie.

la vierge a disparu

Le petit sujet qui est passé samedi 25 août au soir sur FR3 montrait les propriétaires lésés (car la Municipalité n'est en rien propriétaire de cette statue!) et les voisins émus. Un peu plus on aurait pensé que toute la population était sous le choc!

Lire la suite...

dimanche, août 19 2012

6- C'est la foire !

On parle beaucoup du marché ces jours-ci. Vaste sujet ! Outre la commodité et l’animation, c’est aussi une affaire de statut : sans marché Sérifontaine n’est finalement qu’un gros village.

C'est il y a presque 500 ans que le roi nous accorda un marché hebdomadaire et trois foires annuelles. Mais ceci se perdit bien avant la Révolution, et au fil du temps il ne resta qu’une foire (mercerie, bijouterie, faïences) le 9 octobre pour la Saint Denis. Plus tard cette fête patronale fut remplacée par une fête communale, le 1er dimanche d’octobre.

Lire la suite...